Article

L’eau et le sang, deux signes de la miséricorde divine

20150728_200805 L’eau et le sang, deux signes de la miséricorde divine

 

Le miracle de l’eau et du sang. méditation dans l’église de Miséricorde Divine, Chiesa S. Spirito in Sassia à Rome. le 18 avril 2015 pendant la messe des pèlerins polonais pour la miséricorde divine. 
 
« L’eau était un élément qui annonçât le début de la vie dans la création en tant que premier signe de la vie. C’est pour cela que tous les êtres vivants obtiennent le sens de leur vie à partir de l’eau. L’eau est un signe de l’amour. Là où existe de l’eau, l’amour y est présent. L’eau est comme les mains qui créent la vie et comme les pieds qui élargissent la terre. L’eau est l’amour . Les êtres vivants ont besoin de l’eau pour cela. 
 
Celui qui est avec l’eau est quelque’un de bien. Ses paroles ne se tarissent pas et elles font du bien à beaucoup de monde. L’eau vient de moi et il entretient la vie. Il donne une nouvelle vie et apporte les fruits. L’eau est comme une âme bénéfique. 
 
Le sang est mon contrat avec les hommes. Le sang ne peut pas être rompu car c’est ma promesse. Il est juste et il ne triche pas. La justice s’accomplit par le sang car le sang ne ment pas. Le lien de sang maintient la justice de ce monde et il devient la force de la justice. La promesse faite par l’offrande du sang entre moi et les hommes ne se rompe pas et mon projet se transmet, se forme et s’achève par le sang. 
 
Ce que Jésus, mon fils, a réalisé dans le monde est le miracle de l’eau et du sang. Le baptême est béni par l’eau à partir de Jésus qui lave les péchés et il donne une naissance à une nouvelle âme chez les hommes. La croix de Jésus bénit le monde par le sang et elle donne une naissance d’un nouveau corps en purifiant ainsi les péchés par la souffrance de Jésus. Le salut est rendu possible par ce miracle de Jésus, par l’eau et le sang. » C’est de ces deux moyens ultime de salut que je montre par les deux rayons de lumière qui sortent du corps de Jésus dans le tableau de la miséricorde divine que j’ai donné à soeur Faustine. « 
 
Le Basilica Santa Sabina a une très belle image qui montre le miracle de l’eau par Jésus sur le plafond en grande dimension impressionnante et qui correspond exactement à son message dans ma méditation. L’église San Anselmo all’Aventino a une autre image qui montre le miracle du sang par Jésus dans un très bel tableau à côté de l’autel au fond du couloir latéral, qui ressemble à la composition de l’image du miracle de l’eau dans la Basilica Santa Sabina et qui correspond aussi à chaque détail de ma méditation. Le Seigneur m’a guidé par providence à ces deux églises que je ne connaissais pas avant, dans la même journée après ma méditation comme il m’a prédit par le message pendant la messe. Il a confirmé son message en m’amenant dans ces deux églises. C’était un signe de grâce. Il nous montre les signes non seulement par le soleil et les étoiles, mais aussi par les images de l’église.

 

Dieu visite notre méditation si elle est fondé sur la foi et il bénit la méditation par les grâces. Dieu est miséricordieux et ses grâces sont infinies si nous consacrons le temps à la médiation sur son amour. Nous entrons dans la contemplation, une union réelle avec Dieu, dans sa propre dimension par l’Esprit Saint à partir de ce moment-là, au bout de la méditation approfondie. La Sainte Trinité vient en nous ainsi à travers Jésus.

 

Toutes les églises catholiques et orthodoxe montrent cette union réelle avec Dieu et la dimension spirituelle que Dieu nous a donné par grâce au nom de la miséricorde divine. Les églises évangéliques et protestantes ignorent la dimension de la Trinité car elles ne croient pas en signe de Dieu, mais les signes de Dieu sont réels dans notre vie quotidienne et fréquentes dans notre méditation sur son amour. Dieu nous répond par les signes et confirme souvent par les images comme la Bible nous en témoigne tout le temps.

 

Rendons grâce à Dieu et gloire à Jésus Christ.
Eden   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *