L’Étoile du berger  donne parole à des témoins chrétiens de tous horizons chaque mois depuis qu’il a été fondé en 2016 par un groupe des jeunes chrétiens à Paris. Un temps d’adoration, louange, témoignage et partage d’Evangile sont dans le programme qui a lieu dans la chapelle au sous-sol d’Adveniat. La messe des frères assomptionnistes suit la réunion. Après cela, un temps d’échange avec un apéro dînatoire se passe dans le bar d’Adveniat. Des soirées littéraires, une exposition annuelle accompagnée par un concert pour la charité donne souvent l’ambiance fraternelle et culturelle pour ce temps d’échange.

Notre-Dame-des-Sans-abris-Chartres-2019-Noel-2 Accueil


S’élever comme une étoile
Eden Jung-Wook Park

Edition l’Harmattan

 

Récit autobiographique. Cliquez sur l’image de la couverture à gauche pour plus de renseignement.

Couverture-Harmattan-e1535533647501 Accueil

Actualités / Janvier 2020

  • La réunion de l’Etoile du Berger aura lieu le dimanche 26 janvier 2020 à 17h00 à Adveniat, 10 rue François 1 er 75008 Paris. Un temps d’Adoration, louange, prière, témoignage, partage d’Evangile sont au programme.
  • L’exposition « Notre-Dame des Sans-abris » aura lieu à partir de 19h30 dimanche 26 janvier 2020 dans la chapelle d’Adveniat après la réunion de l’Etoile du Berger. 
  • La veillée de prière pour la paix aura lieu à 19h vendredi 3 janvier 2020 à la cathédrale de Chartres avec l’Etoile du Berger, la Conférence Saint Joseph et la Communauté du Chemin Neuf.

Témoignage du mois

Notre-Dame des Sans-abris, acte d’amour

 

La « Notre-Dame des Sans-abris » est une oeuvre collective des sans-abris de Chartres. Ils sont venus travailler dans l’atelier Saint Joseph depuis le début de cette année 2019. Leur oeuvre est inspirée du tableau « La fuite en Egypte » de Sandro Botticelli de l’époque Renaissance, car la Sainte Famille y représente la situation des sans-abris d’aujourd’hui par son métaphore. Les artistes sans abris de l’atelier Saint Joseph ont nommé par suite leur oeuvre collective comme « Notre-Dame des Sans-abris » afin de remercier à La Sainte Famille qui est venue à leur aide dans la rue. ND-sqns-abris-Chartres Réunion Etoile du Berger : Adoration & Témoignage Cette oeuvre a été bénie par l’Eglise à Chartres et déposée  devant l’autel de la cathédrale avec une procession solenelle au milieu de l’assemblée pendant la messe de la journée de la Pauvreté consigné par le pape François. Nous avons actuellement deux bénévoles qui aident chaque semaine les sans-abris. Céline vient avec sa fille âgé de 9 mois, Jacinta conçue pendant le pèlerinage à Fatima lors de cannonisation de Jacintha, une bergère qui a vu l’apparition de Sainte Marie et Bénédicte, une paroissienne très élégante avec beaucoup de sagesse. Nos amis sans-abris n’étaient pas croyants, éloignés de Dieu depuis leur enfance par une souffrance extrême, des séries de violence cruelle et des regards inhumains de la société, mais aujourd’hui ils prient tout modèstement en commençant leur travail dans l’atelier afin de préparer leur chemin vers l’amour. Le merveille du Seigneur Jésus Christ les a invité dans cet atelier. Nous n’avons jamais parlé de Dieu, mais l’act d’amour suffisait pour qu’ils puissent croire enfin en amour. L’amour est ainsi le chemin, la vérité et la vie. Amen.

Eden JW Park


 

  Lecture du jour

Lecture pour la veillée de la Paix le 3 janvier 2020 à la Cathédrale de Chartres

Hiver-Solidaire-Chartres-2019
déjeuner dominical des sans-abris à Chartres tous les dimanches pendant l’hiver dans une salle paroissiale

« Il semble qu’il faille voir pour aimer et nous ne voyons Dieu que des yeux de la foi, notre foi est si faible ! Mais les hommes, mais les pauvres, nous les voyons des yeux de la chair, ils sont là et nous pouvons mettre le doigt et la main dans leurs plaies et les traces de la couronne d’épines sont sur leur front. Et ici l’incrédulité n’a place possible et nous devrions tomber à leurs pieds et leur dire avec l’Apôtre : Tu es Dominus et Deus meus. Vous êtes nos Maîtres et nous serons vos serviteurs vous êtes pour nous les images sacrées de ce Dieu que nous ne voyons pas et ne sachant pas l’aimer autrement, nous l’aimerions en vos personnes. »

Extrait de la lettre de Frédéric Ozanam, fondateur de Conférence Saint Vincent de Paul, à Léonie Janmot, 13 novembre 1836