Eden Jung-Wook PARK, « Les deux rencontres avec Marthe Robin et le Sacré-Cœur de Jésus »

Chambre-Marthe-Robin Eden Jung-Wook PARK, « Les deux rencontres avec Marthe Robin et le Sacré-Cœur de Jésus »

Eden a donné son quatrième témoignage à la réunion du mois de janvier. Nous étions nombreux à écouter son témoignage. Il y avait quelques nouveaux venus qui ont connu Marthe Robin dans son vivant et qui exprimaient leur vif intérêt envers le témoignage. Un couple de la famille lointaine de Marthe Robin était aussi présent parmi nous. Nous avons eu beaucoup de questions intéressantes après le témoignage.

Eden a parlé d’abord de ses expériences de la veillée de prière pour la Paix qui a eu lieu dans la cathédrale de Chartres le 3 octobre 2017. Il était l’organisateur de cette veillée en y invitant trois associations. Il a eu une prophétie sur cette veillée dès son premier périple à Chartres depuis le mois du juin 2017. Elle disait que le déroulement de la veillée montrerait la présence du Sacré Coeur de Jésus. Elle était un événement miraculeux en tout cas pour lui.

Il ne connaissait personne à Chartres, un désert total pour son ministère apostolique si on ose utiliser le terme biblique, mais il a pu réaliser cette veillée avec plus de cents fidèles de la ville, six prêtres locaux, y compris le recteur, les soeurs du couvent Saint Paul, y compris la sacristine, une association locale « Les Amis de Franz Stock », qui était un prêtre messager de paix pendant la deuxième guerre mondiale, trois chanteuses renommées de chant sacré venues de Paris, une musicienne de l’orchestre de Luce, ville voisine, l’équipe liturgique de la cathédrale et le chef organiste du grand orgue de la cathédrale, les groupes de prières locaux et deux associations de Paris, Accueil Ozanam-Madeleine et Dhiya, six monastères en France, en Italie et au Portugal, mobilisés pour prier ensemble en même temps le même jour pour la paix, tout cela réalisé en un mois après les vacances d’été par un appel de l’Esprit Saint. Des habitants chrétiens de la ville ont spontanément collaboré au projet, convaincus en peu de temps que le projet de la veillée venait du haut, c’est-à-dire, de Dieu. De nombreuses affiches parsemaient les villes aux alentours  et même la radio locale et KTO en ont parlé.

Les reliques de Sainte Thérèse de Lisieux, ses ossements et le sang de Padre Pio y étaient présents. Le couvent Sainte Colette d’Assise en Italie a accompagné spirituellement la veillée avec la prière de Saint François d’Assise. Ses soeurs ont prévu une veillée pour la Paix au même jour et en même temps sans savoir que le même événement a été organisé à Chartres en France. Cette coïncidence a été confirmée par la communication  entre Eden et l’abbesse du couvent juste avant la veillée. Cet événement se répète maintenant tous les mois à Chartres en France et à Assise en Italie.

Il faut rendre grâce à Dieu et à Notre Dame de Fatima qui a inspiré cette veillée pour la Paix lors du pèlerinage de l’Etoile du Berger à Fatima pour l’anniversaire du centenaire de l’apparition en mai 2017. Mais le miracle plus grand selon Eden c’est que cette veillée continue toujours tous les mois à Chartres, précisément le 3 de chaque mois depuis le 3 octobre comme la prophétie lui a été donnée au mois de juin 2017.

Eden est parti en pèlerinage deux semaines après la veillée avec le père Jacques Pottier et un jeune séminariste par leur invitation. Il a passé une nuit avec le groupe de prière Abba à Solesmes afin de prier avec eux pendant leur retraite et il est reparti à Châteauneuf-de-Galaure pour rendre visite à la chambre de Marthe Robin et au Foyer de Charité pour la première fois. Il est parti le lendemain pour passer quelques jours à l’Abbaye Sainte-Madeleine du Barroux dans la région du Vaucluse près d’Avignon. Il a fait un petit tour à la communauté de Notre-Dame de Vie, sanctuaire marial du père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus à Venasque et à Saint Didier pendant son séjour à l’abbaye. Il a terminé son pèlerinage par un petit arrêt dans un village médiéval séculaire en Val d’Isère où se trouvait la basilique de Saint Ephrem d’Egypte, le père de tous les monastères.

Eden a vécu plusieurs fois par providence l’évocation du Sacré Coeur de Jésus pendant ce pèlerinage. L’Abbaye du Barroux était un sanctuaire dédié au Sacré-Coeur de Jésus. Le fondateur a vécu l’apparition du Sacré-Coeur et c’était pour cela qu’il a fondé l’abbaye pour les consacrés au Sacré-Coeur de Jésus. Le jour d’arrivée au monastère était la fête du Sacré Coeur qui a lieu seulement une fois par an. Cela n’était sans doute pas une coïncidence. Mais, quel rapport y avait-il avec Marthe Robin pour cette évocation réitérée au Sacré Coeur ?

Il a décrit ensuite ses deux visites dans la chambre de Marthe Robin. Il a vécu une rencontre hors de commun avec Jésus. Le Seigneur Jésus lui a montré Son Coeur sacré devant lui juste au dessus du lit de Marthe Robin dans une vision comme il a eu plusieurs fois des visions pendant son oraison dans le passé. L’inspiration divine et l’imagination d’artiste travaillent ensemble dans la conscience d’Eden pour lui révéler la vérité que le Seigneur a voulu lui montrer. Le père Jacques Pottier était présent et il a vu le mouvement inhabituel d’Eden. Selon son observation, Eden se penchait vers le lit comme s’il était tiré par la main de quelqu’un. Eden a eu une autre vision de Marthe Robin qui riait avec joie et celle de Jésus qui l’a tiré par sa main vers Son Coeur sacré en disant :

« Plonge tout ton être dans le sang de Mon Coeur pour que ta vie ancienne, corrompue par les péchés soit consumée entièrement dans le sang et que tu sois renouvelé en être nouveau afin de vivre une vie éternelle. Seul Mon Sang peut faire disparaître tes péchés. Tout le monde doit venir plonger son ego dans Mon sang s’ils souhaitent vivre une vie éternelle au Ciel. Mon Coeur est le jardin des saints. Tous les saints vivent leur vie éternelle dans Mon Coeur comme des fleurs du jardin. Donne-Moi tout ce que tu as. Toute ta vie M’appartient désormais. Abandonne-toi en Moi. Donne Moi ta vie afin que ta vie soit renouvelée entièrement par Moi pour l’éternité. Viens, viens dans mon Coeur. »

Il a eu par suite une troisième vision. Marie lui est apparue avec une lumière céleste sur le lit qui a illuminé toute la chambre dans cette vision d’après son description. Marthe Robin lui a dit en même temps avec sourire qu’elle deviendrait son amie pour toujours pour toutes les difficultés de sa vie et qu’elle lui ferait un petit cadeau qui resterait en permanence dans le coeur d’Eden pour faire surmonter toutes les difficultés. Elle a dit que ce cadeau serait une jolie fleur. Nous constatons qu’Eden est un artiste dans ses visions.

Eden n’a pas compris pourtant cette vision soudainement survenue, surtout la promesse de Marthe Robin de cadeau de fleur qui resterait pour toujours dans son coeur. Il a peu après découvert ce cadeau en vrai dans le jardin arrière de la ferme de Marthe Robin après sa visite de la chambre de Marthe Robin. C’était une belle rose jaune qui était à la lisière du petit champ de blé. Marthe Robin l’a amené vers cette rose quand il était près du champ en disant que ce serait cette rose-là son cadeau. Elle était la seule de couleur jaune sur une tige assez haut dans un coin isolé parmi des autres roses de couleur différente. Il y avait un gros ver noir sur ses pétales. Eden n’a pas compris comment cette rose avec un ver infect collé là-dedans serait un cadeau de Marthe Robin. En quoi cela pouvait-il être une solution pour ses difficultés ? C’était certainement trop poétique pour que ce soit vrai. Les gens se sont intéressés à cette histoire de la rose jaune avec un gros ver noir.

Ce n’était qu’après son retour du pèlerinage pendant une promenade de weekend dans une forêt près de Lèves, ville voisine de Chartres qu’Eden a compris le message de Marthe Robin. Le Seigneur lui a révélé la vérité concernant cette rose jaune mystique.

La belle rose signifiait notre être créé par Dieu au début de la Création de l’univers. Le ver qui ronge les pétales signifiait le péché, le mal, la force des ténèbres et en un seul mot, la mort. La rose ne peut pas se débarrasser de ce ver par elle-même. Il n’y a que deux solutions pour cela. Soit par un coup de vent fort qui ferait tomber le ver de la rose soit par quelqu’un qui s’approche de la rose pour enlever le ver. La première fera au contraire accrocher le ver plus obstinément à la pétale de la rose et le ver ira s’enfoncer plus profondément au coeur de la rose pour s’y abriter. Ce qui arrive dans notre coeur lors des épreuves. Le mal s’encre plus profondément dans notre coeur par ce coup de vent violent.

La deuxième est enfin la vraie solution. Le seul et simple moyen de délivrance totale. Mais pour cela qu’est-ce que la rose peut faire par sa volonté ? Pas  grande chose, mais une toute petite chose très importante : garder l’espoir. Elle doit se persévérer dans l’espoir pendant longtemps, ce qui fait en réalité « la foi ». Elle peut devenir ainsi une belle rose qui s’ouvre avec toutes ses charmes. Sa force intérieure pour espérer la vie va lui donner une beauté sur ses pétales et dans son parfum qui va finir par attirer les yeux de son Créateur qui est au Ciel. Le regard du Seigneur viendra se poser sur elle. Il va découvrir ce gros ver et la rose pourra se débarrasser de son ver. Si éclatante soit la beauté intérieure de sa vie par sa couleur et par son parfum, si visible soit-elle aux yeux de Dieu, son Créateur. Tous ses efforts pour se diriger vers son Créateur au Ciel l’amènera au final à son salut. Elle va redevenir la belle rose magnifique comme elle l’a été au moment de sa création. Cette force vitale, l’espoir c’est la force de prière en nous. Le salut vient ainsi petit à petit ou tout d’un coup par les prières qui persévèrent.

Nous devrions toujours diriger notre âme vers Dieu, notre Créateur avec espérance. Nous pourrions ainsi arriver à attirer le regard du Seigneur et Sa miséricorde. Eden nous a donné ce message de Marthe Robin. Il a reçu pas mal de messages très concrets par suite lors de sa deuxième visite quelque jours plus tard. Il s’agissait des conditions de la nouvelle communauté l’Etoile du Berger qui va se créer grâce à l’invocation au Sacré-Coeur de Jésus. Mais il a retenu son témoignage dans le silence sans avancer sur ce point. Il n’était pas encore le temps pour révéler les autres messages que Marthe Robin lui a communiqués pour la nouvelle communauté.

Il a consulté son père spirituel pour le discernement et pour l’autorisation de son témoignage un mois avant le témoignage. Il avait besoin de temps pour accepter ces expériences. Peut-être une imagination pure d’un artiste ou une vraie révélation du Seigneur, c’est à nous de le discerner selon le niveau spirituel de notre foi. Le Seigneur Jésus nous a bien dit dans l’Evangile que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. Avons-nous cette oreille spirituelle et les yeux qui voient la lumière du Ciel comme ses disciples lors de transfiguration du corps de Jésus ? Nous n’avons pas la même imagination ou l’inspiration que celle d’Eden dans notre vie. Cela est-il vraiment crédible ? Il faudrait poser la même question à tous les croyants qui vivent le Sacré-Coeur de Jésus dans une contemplation profonde et personnelle dans leurs prières et l’oraison. Nous avons tous prié ensemble pour la nouvelle communauté, inspirée par Marthe Robin dans sa chambre. Le Seigneur était là avec nous. Amen.

 

1 commentaire sur “Eden Jung-Wook PARK, « Les deux rencontres avec Marthe Robin et le Sacré-Cœur de Jésus »

  1. Merci pour ton témoignage, Eden ! C’était bouleversant et en même temps très simple…! Je comprends mieux maintenant pourquoi j’ai été irrésistiblement attirée par cette veillée à laquelle j’assistais pour la première fois !
    Le Sacré-Coeur nous a parlé à travers toi et sa petite messagère que nous aimons tant : Marthe Robin ! Elle a pour mission d’intercéder pour la France de toute éternité…Elle a donné sa vie pour nous ! Comme je l’aime ! je vais bientôt aller à Chateauneuf avec une amie et nous prierons pour toi, Eden, pour cette communauté que tu dois fonder…Que Notre Seigneur te protège et te donne grande force!
    A bientôt, ami, encore merci !
    A dimanche.!Pierrette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *