Article

Compte rendu de la retraite à l’abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle

Abbaye-Saint-Wandrille-de-Fontenelle Compte rendu de la retraite à l’abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle

L’Etoile du Berger a organisé une retraite à l’abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle, occupée par des moines bénédictins, entre le 28 décembre et le 31 décembre 2015. Nous étions quatre hommes, car les logements pour femmes affichaient complets en cette fin d’année 2015. Voici un compte rendu de ce que nous avons vécu.


Jour 1 – Lundi 28 décembre – PARIS -> ROUEN -> ST WANDRILLE

  • 1ère étape : Rouen

Ce matin-là, nous avions rendez-vous à 9h devant l’église Sainte Jeanne de Chantal à la porte Saint-Cloud. Nous sommes partis tous les quatre : Eden, Tristan, Francisco et Jean-Baptiste, pour une virée normande sur les pas de Jeanne d’Arc, de Sainte Thérèse de Lisieux, et des moines de l’abbaye Saint-Wandrille. A Rouen, notre première étape, nous prenons un café pour nous donner du tonus puis nous nous dirigeons tout naturellement vers un des centres majeurs de la ville, la place du Vieux Marché où fût brulée vive notre héroïne nationale Jeanne d’Arc, le 30 mai 1431. Une église très moderne en forme de bateau lui est consacrée sur cette place.

Après le déjeuner dans une crêperie nous visitons la cathédrale de Rouen qui n’ouvrait qu’à 14h. La cathédrale est très vivante, on y trouve des touristes en quête de beauté et de culture française et religieuse, des personnes pieuses qui récitent le chapelet auquel nous nous joignons, et même un personnage un peu curieux qui s’improvise prédicateur et grand mystique auprès de visiteurs surpris et peu réceptifs à son discours. Une belle harmonie se dégage de ce lieu, il s’agit véritablement d’une maison commune, d’un lieu de vie pour tous, croyants et non croyants, et on ne retrouve pas cette impression dans d’autres cathédrales, en tout cas pas celles que j’ai déjà visitées.

  • 2ème étape : l’abbaye Saint-Wandrille

Nous quittons Rouen pour prendre la route de l’abbaye Saint-Wandrille où le père hotelier nous attend. Nous sommes bien reçus et nous avons droit à une visite rapide des lieux par un jeune moine très serviable (chambres, bibliothèque, chapelle, réfectoire, cloître)

visite-abbaye-saint-wandrille Compte rendu de la retraite à l’abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle
Visite de l’abbaye Saint-Wandrille (cloître)

Les vêpres débutent à 17h30, les offices se déroulent tous en latin chanté, on ne comprend pas tout mais on est porté par ce chant de louange. On sent comme une onction de douceur dans cette chapelle sombre. Les plus courageux d’entre nous reviendront le lendemain matin à 5h25 pour les Vigiles, et 7h30 pour les Laudes.

chapelle-abbaye-saint-wandrille Compte rendu de la retraite à l’abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle
Chapelle de l’abbaye Saint Wandrille

Le repas a lieu à 19h30 dans le réfectoire. Nous sommes attablés au milieu de la grande salle tandis que les moines sont sur les cotés et nous encerclent. Le silence à table est de rigueur, toutefois un moine lit pendant chaque repas, dans un microphone, des brèves historico-religieuses du 17ème siècle, concernant en particulier l’abbaye de Port-Royal à Paris, haut lieu bénédictin à cette époque. Ce récit est chanté ce qui rend difficile sa compréhension. C’est une ambiance particulière mais on s’y fait, et puis les moines sont très gentils et souriants. Nous finissons la soirée par l’office des complies à 20h35


Jour 2 – Mardi 29 décembre – Parcours biblique

En ce 2ème jour de la retraite, Eden a prévu des temps d’échanges entre participants. Après la messe de 9h45 (intégralement en latin une fois de plus) nous faisons plus ample connaissance en nous présentant chacun à notre tour, et nous discutons. Chacun donne son témoignage.

L’après-midi nous avons encore un temps de partage avec un exposé pour le parcours biblique préparé par Eden.

Je profite d’avoir du temps aujourd’hui pour avancer dans mes lectures


Jour 3 – Mercredi 30 décembre – ST WANDRILLE -> LISIEUX

Le programme de la retraite nous amène aujourd’hui à Lisieux sur les traces de Sainte Thérèse, nous débutons tout naturellement cette journée par le carmel où nous avons une messe à 11h15. Ce lieu est très paisible, tout comme l’ermitage, grand centre d’accueil de pèlerins où nous prenons notre déjeuner et faisons connaissance avec nos voisins de table. C’est un lieu tout à fait charmant dans lequel nous nous verrions bien passer de futures retraites, qui celles là pourront être ouvertes à la gente féminine sans aucun problème.

Après le repas, Eden nous présente un exposé de ses lectures sur la vie et l’oeuvre de Sainte Thérèse.

Avant de repartir à Saint Wandrille, nous visitons l’imposante basilique de Lisieux et sa crypte.


Jour 4 – Jeudi 31 décembre – Retour ST WANDRILLE -> PARIS

Le père Olivier, qui est également le père hôtelier de l’abbaye, nous a gratifiés ce matin d’un très beau prêche sur le thème « Amour et Paix », comme le lui avait demandé Eden quelques semaines avant la retraite. On voit que le père a bien travaillé le sujet car ses enseignements sont très riches. J’espère qu’Eden, qui a pris des notes, pourra nous en faire profiter car c’était passionnant et très nourrissant pour nos vies spirituelles.

Après le déjeuner, nous quittons ravis l’abbaye Saint Wandrille, un lieu chargé d’histoire (les fondations remontent au 7ème siècle) et de spiritualité chrétienne avec la présence des moines bénédictins depuis des siècles.

Jean-Baptiste 07/01/2016

jardins-abbaye-saint-wandrille Compte rendu de la retraite à l’abbaye Saint-Wandrille de Fontenelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *