Martin Gardey de Soos : « La civilisation de l’Amour par le pape Jean-Paul II et mon engagement politique »

martin Confirmation d’inscription

Martin Gardey de Soos a pris 9 heures de route de Carcassonne à Paris pour venir témoigner à l’Etoile du Berger à Adveniat dimanche dernier. Ce voyage faisait déjà partie de son témoignage par son humilité impressionnante envers Seigneur Jésus avant la rencontre. Il aime le tennis au point de courir à Roland Garros le lendemain toute la journée, parler avec les gens afin d’évangéliser son entourage et prier souvent en groupe. Elevé dans une famille Française chrétienne de Méditerranée de son père et de Vendée par sa mère, 3 ème enfant de 9, aujourd’hui père d’une fille de 12 ans, Faustine d’après le nom de la fameuse sainte polonaise, il a travaillé au ministère de l’Agriculture quelques mois et dans l’établissement secondaire comme prof de Français pendant plus de dix ans. Il s’est présenté aux présidentielles en 2017.

Son bonheur est de rendre service à ses frères, à plus forte raison même à son ennemi afin d’accomplir la Parole du Christ. Il a voulu nous présenter un exemple concret par une épisode avec sa belle soeur. Elle lui a demandé de lui préparer le dîner. Il a dis non, d’abord affairé par des projets embryonnaires. Puis discernant et lassant faire l’Esprit Saint, il a compris que là était sa place humblement, mettre le couvert, préparer un repas servir, mais avec grandeur et humour.

Il a commencé son témoignage par la lecture du texte du pape Jean-Paul II présenté à l’audience générale du 15 décembre 1999 : « En ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous vous aimez les uns les autres (Jn 13, 35), les chrétiens ne peuvent pas former de souhait plus vif que celui de rendre service aux hommes de leur temps » (Gaudium et spes, n 93). Le saint pape Jean-Paul Il a marqué sa vie plusieurs fois. Martin a communié de ses mains et il s’est engagé dans les activités chrétiennes à partir de son enseignement en 1999. Sa famille avait une foi catholique très ancré dans la tradition de province française. Il s’est appliqué par suite sur son propre discours présidentiel afin de nous expliquer ses idées politiques fondées sur sa foi chrétienne. Il a connu quelques temps de dépression personnelle, mais la rencontre avec l’Esprit Saint et la foi de sa famille l’ont ramené vers la lumière de Jésus Christ. Il témoigne aujourd’hui une mission de faire partager sa confiance en Jésus dans chaque Français et chaque Française et cela surtout  dans la beauté, la bonté et l’humilité. « Vivifier et apaiser les Français » est le message de son engagement politique. A consulter l’article du journal l’Indépendant du 15 janvier 2017 pour plus d’information.  https://www.lindependant.fr/2017/01/15/carcassonne-il-se-presente-a-la-presidentielle-contre-les-goliath-de-la-politique,2286282.php

 

Nous avons eu un très bon moment de l’apéro après son témoignage et la messe dominicale des frères assomptionnistes grâce aux bouteilles du vin de Mazy à Laure-Minervois qu’il a apporté dans sa voiture. C’était aussi l’anniversaire de Claire, une des nos anciennes. Plusieurs de ses amies ont participé à cette belle occasion de partage amical. Le témoignage de Martin nous a laissé ainsi un bon souvenir, préparé par providence. Tout comme son message chrétien, nous étions heureux de nous retrouver ensemble, réunis de nouveau dans l’amour fraternel en Jésus avec plupart de nos amies anciennes. Une petite église, mais remplie de l’Esprit Saint, humble de notre âme, nous avons loué le Seigneur par le partage de notre humanité malgré tous nos soucis quotidiens. Les 7 fleurs de l’amour que Martin a voulu nous donner avec son sourire gentil et la paix étaient déjà en train de s’épanouir. Une affaire à suivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *