Jacques de La Bastide, président de l’association Marie de Nazareth : « Le mystère de la vie cachée de la Sainte-Famille à Nazareth. »

IMG_2024 Jacques de La Bastide, président de l’association Marie de Nazareth : « Le mystère de la vie cachée de la Sainte-Famille à Nazareth. »

 

Il n’y a pas de réunion de l’Etoile du Berger pendant l’été. Nous avons choisi un des témoignages de cette année pour méditer son message. Nous tenons à la valeur de la famille chrétienne et l’oeuvre du Saint Esprit au sein de la famille. Nous avons pu heureusement revenir sur le témoignage de Jacques de la Bastide, ancien président de la communauté Marie de Nazareth afin d’évoquer cette valeur de la sainte famille que Jésus a révélé et incarné par sa vie sur terre.

       Une semaine avant le jour de la naissance de Jésus à Bethléem, l’Etoile du Berger a invité Jacques de La Bastide, président de l’association Marie de Nazareth pour un témoignage exceptionnel célébrant la fête de nativité. Marie de Nazareth a fondé un centre oecuménique international à Nazareth en collaboration avec les douze églises différentes de la Terre Sainte le 25 mars en 2011. Elle a crée par suite en 2014 les sites de références, « Aleteia » avec plus de quinze million de visiteurs uniques par mois et « Hozana » avec plus de cent mille membres.

Il nous a présenté notamment l’histoire extraordinaire de la fondation de la communauté Marie de Nazareth à travers la date mémorable comme le 24 décembre en 1999, Nuit de la Paix à Bethléem, celle de participation des 12 Églises chrétiennes traditionnelles de Terre Sainte et 80 délégations de pays différents qui ont déposé 135 œuvres mariales au pied de la crèche cette nuit-là. C’était aussi la nuit de « l’Etoile du Berger » d’une manière symbolique par son initiative biblique. D’où vient le sens plus profond de ce témoignage. Il était aussi significatif en considérant la coïncidence avec le nom de notre groupe de prière l’Etoile du Berger.  Cela nous a évoqué aussi notre rencontre providentielle avec l’association Marie de Nazareth le jour de la fête de l’Immaculé Conception dix jours avant le témoignage. Le Seigneur était bien présent dans tout cela. Il nous a raconté par suite le mystère de la vie cachée de la Sainte Famille à travers d’un tableau de Kalisz.

Son témoignage était très intéressant en ce qui concerne le regard de Joseph sur Marie, son pied avancé vers le monde pour une nouvelle mission de former la Sainte Famille, les fleurs de lys qu’il porte dans sa main comme le symbole de sa chasteté vers Marie et enfin la sainte Marie visiblement enceinte avec son ventre malgré l’enfant Jésus qu’elle tien à côté d’elle dans sa main. L’union de la trinité double, celle de Dieu et celle de la Sainte Famille était aussi un grand thème dans le tableau. Il nous a souligné en conclusion le rôle missionnaire du saint Joseph pour rétablir la sainteté de la famille sur terre. L’association Marie de Nazareth propose actuellement une prière de consécration à la Sainte Famille avec la dévotion à Joseph, le saint le plus humble, mais le plus béni.

Nous avons eu le temps de prière avec les bougies et le chapelet avant la réunion dans la chapelle afin de montrer notre dévotion à la Sainte Famille et d’accueillir l’enfant Jésus dans notre coeur pour le Noël devant une petite crèche des assomptionnistes. Mr. Jacques de La Bastide a participé aussi à ce chapelet préparatoire en arrivant une demi heure avant. Nous n’étions pas très nombreux, mais vers la fin, quelques fidèles étaient venus nous joindre et nous avons fêté l’anniversaire de Loan pendant l’apéro après la messe. Nous avons admiré Loan, son mari Datt et leur fils Kevin, une autre famille unie dans un amour du Seigneur après une conversion touchante. La sainteté était comme toujours dans la sobriété et simplicité. Le Seigneur avait raison encore cette fois-ci en nous montrant l’importance de la famille dans le témoignage de Marie de Nazareth ainsi que par l’anniversaire de Loan, de la famille descendante du martyre, le père saint vietnamien Phan Minh. Il nous a conduit à accueillir non seulement Jésus comme nouveau né mais aussi la Sainte Famille en harmonie trinitaire sur terre à l’approche du Noël. La pauvreté était vraiment riche dans tous les sens pendant cette soirée de témoignage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *