Article

Dix consolations du Seigneur

evangile-consolation Dix consolations du Seigneur

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1:14-20

Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »
Passant le long de la mer de Galilée, Jésus vit Simon et André, le frère de Simon, en train de jeter les filets dans la mer, car c’étaient des pêcheurs.
Il leur dit : « Venez à ma suite. Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.
Jésus avança un peu et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
Aussitôt, Jésus les appela. Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers, ils partirent à sa suite.

 

Dix consolations du Seigneur

Seigneur, tu m’as consolé , le miel de ta paix a guéri mon âme.

Tu es venu dans mes angoisses et ta douceur a chassé la peur.
J’ai pu parler tranquillement de mon bonheur grâce à ta consolation.

Seigneur, tu m’as consolé avec ta sainte paix qui purifiait mon âme.
Tu es venu vers moi dans le désert avec ta manne et je n’ai plus faim.
J’ai pu me réjouir avec la bénédiction de tes paroles de feu et de vent.

Seigneur, tu m’as consolé avec tes paroles qui caressaient mon âme.
Tu es venu dans mon corps, dans mes oreilles, dans mes mains avec ta bénédiction.
J’ai pu prier grâce à ta force qui m’amenait à la porte du Ciel dans l’adoration.

Seigneur, tu m’as consolé avec ta miséricorde qui touchait mon âme.
Tu es venu parmi les plus démunis en apparence, les plus pauvres de l’âme.
J’ai pu devenir leur frère grâce à ta charité qui m’apportait la richesse du Ciel.

Seigneur, tu m’as consolé par la rencontre des gens qui réchauffaient mon âme.
Tu es venu dans leur amitié afin de les inviter à m’accueillir avec la sagesse.
J’ai pu surmonter mes épreuves grâce à tes serviteurs que tu m’a envoyés.

Seigneur, tu m’as consolé par les remerciements des inconnus, doux à mon âme.
Tu es venu grâce à leurs mots gentils qui me donnaient courage au milieu des maux décourageants.
J’ai pu revenir à la joie de la vie par leur douce humilité, grâce à ton inspiration.

Seigneur, tu m’as consolé toute ma vie par les prêtres, qui sanctifiaient mon âme.
Tu es venu dans ma soif chaque fois par leurs bons conseils et leurs sacrements précieux.
J’ai pu garder ma patience et mon salut grâce à leur passion et aux fruits de leur bénédiction.

Seigneur, tu m’as consolé par le sourire des enfants qui appelaient mon âme .
Tu es venu parmi eux pour m’accueillir à bras ouverts  avec le visage des anges.
J’ai pu supporter les difficultés de ma famille et mon désespoir grâce à leur allégresse.

Seigneur, tu m’as consolé par la prière des saints et saintes qui élevaient mon âme au Ciel.
Tu es venu jusqu’à nous, pécheurs, par ta sainte Trinité à travers leurs prières et pénitences.
J’ai pu obtenir ta promesse de la rédemption de mes péchés grâce à leurs sacrifices.

Seigneur, tu m’as consolé par les miracles, par tes réponses qui calmaient mon âme.
Tu es venu dans ma prière à travers tes paroles d’Évangile et par le Saint Esprit.
J’ai pu voir le Ciel grâce à la vision que tu m’as donnée dans le Saint Sacrement.

Eden J.W. Park 11/01/2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *