Article

Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons

par Monique

IMG_20160810_202838
L’Abbaye de Notre Dame de Sept-Fons, Dompierre-sur-Besbre Dompierre-sur-Besbre

Nous sommes partis en petit comité puisque nous n’étions que quatre, mais c’était une équipe de choc…
En chemin pour l’Abbaye nous nous sommes arrêtés 1/2 journée à Paray le Monial, ce qui nous a permis de découvrir et de prier dans les différentes églises de la ville.

En fin de journée, nous sommes arrivés à l’Abbaye de Sept-Fons, réputée pour les compléments alimentaires que les moines produisent. À peine sortis de la voiture garée à l’extérieur de l’Abbaye, j’ai senti une paix incroyable tout autour, dans la campagne environnante, comme si la paix de ce monastère rayonnait à des kilomètres… et une joie immense m’a envahie avec la sensation qu’un monde nouveau jaillissait.

 

IMG_20160810_180904 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
L’entrée de l’Abbaye de Sept-Fons / EDB © 2016

Le père Emmanuel nous a accueillis chaleureusement et nous nous sommes installés dans les chambres confortables et récemment rénovées.

La fenêtre de ma chambre donnait sur un jardin intérieur que j’ai nommé « Le jardin d’Eden », tellement on s’y sentait bien. Des buissons de roses l’agrémentaient et l’on pouvait s’asseoir à l’ombre des arbres pour méditer et prier. Tout au fond, la statue de Saint Joseph à l’enfant Jésus, veillait sur nous. Là nous avons médité sur le thème « Richesse et pauvreté « .

IMG_20160812_133954 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016 IMG_20160812_134205 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016

 

La journée était scandée par les offices des moines, les repas et les promenades. À côté du monastère se trouvait un canal propice à la promenade.
IMG_20160810_155843 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016

Des gens s’étaient arrêtés là, un couple en bateau, un autre en camping car, pour passer la nuit, car la paix du lieu, une fois de plus, attirait.

IMG_20160810_170204 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016 IMG_20160810_203424 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016

Un jour nous avons pris la voiture pour nous rendre à la ville de Cercy-la-Tour où se trouve la statue de la vierge, Notre-Dame-du-Nivernais.

 

IMG_20160811_181718_1 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
Notre-Dame-du-Nivernais, Cercy-la-Tour / EDB © 2016

 

eglise Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
L’Eglise de Saint Pierre depuis Notre Dame du Nivernais / EDB © 2016

 

 

ane Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
En nous y rendant, nous avons emprunté des chemins de campagne, un peu au hasard.
Tout à coup nous avons aperçu un âne dans un champ. Nous avons eu envie de le saluer et en nous arrêtant, l’âne est arrivé en courant et en brayant tellement il était content d’avoir de la visite. Il s’est posté là près de nous pour se laisser caresser…

 

20160811_134457 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
La Statue du Saint Joseph, gardien de l’Abbaye de Sept-Fons / EDB © 2016

Les quatre jours sont très vite passés et nous n’avions plus envie de repartir. Mais comme on dit « il faut savoir partir pour mieux revenir »… Nous avons repris la route après être passés à la boutique des moines faire le plein, et avoir salué le père Emmanuel.

Sur la route du retour nous nous sommes arrêtés dans la ville de Nevers, où repose dans une châsse, depuis 1925, le corps intact de Sainte Bernadette.
Nous avons pique-niqué dans un parc près du sanctuaire, et j’y ai découvert une grande boîte en verre où des livres étaient à disposition avec un écriteau indiquant que l’on pouvait se servir à condition de déposer soi-même un livre en échange. J’ai trouvé ce concept très intéressant. Idée à propager…
Le retour, hormis un pneu crevé, s’est bien passé. En arrivant à Paris, nous avons prolongé cette parenthèse, en dînant ensemble, histoire de garder encore un peu ce sentiment de bonheur que nous avons partagé…
Nous nous sommes promis de renouveler cette expérience qui a été si bénéfique, en retournant chez les moines trappistes, et/ou en improvisant d’autres aventures chrétiennes.

 

20160813_070518 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
Le soleil du matin dans le jardin d’un ami sur le chemin du retour / EDB © 2016

Si vous êtes intéressés par de futurs partages, soyez les bienvenus
Etoile du Berger 2016

20160809_165948 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
Paray-le-Monial au passage / EDB © 2016

 

20160813_233422 Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons du 9 au 12 août 2016
Un signe d’espoir que Dieu nous a fait découvrir pendant la promenade matinale dans l’Abbaye de Sept-Fons / EDB © 2016

2 commentaires sur “Compte rendu de la retraite dans l’Abbaye de Sept-Fons

  1. bonsoir

    je viens de lire votre commentaire sur ce pèlerinage à Sept Fons
    quelles sont les modalités pour un temps de prière et de repos spirituel
    Normande, je connais bien l’abbaye de Saint Wandrille où j’aime participé aux vêpres du dimanche
    Egalement à faire connaître l’abbaye du Bec Hellouin dans l’Eure. C’est pour moi un temps de ressourcement de quelques jours puisque à 4O minutes de mon domicile
    Un autre lieu de ressourcement d’une semaine au Carmel Notre Dame de Surieu, pour raisons familiales c’est magnifique
    J’attends votre réponse avec impatience et merci

  2. Chère Annick, les femmes se logent dans un immeuble à l’entrée du monastère où se trouve un grand jardin très reposant, l’élément important pour la prière solitaire naturelle. L’ambiance est assez libre pour la participation à la vie monastique. Les moines prennent leurs repas dans un réfectoire séparé et les repas sont de très bonne qualité bio. Chaque repas était déjà un moyen inattendu de recueillement spirituel. Il y a beaucoup de très jeunes moines – plus de 80 moines moins de 30 ans – et des beaucoup de novices à tous les offices. Cela aidait aussi à augmenter notre foi dans la joie et en particulier l’espoir pour la France. Il y a un long canal qui permet une promenade paisible dans la méditation à l’extérieur de l’abbaye. La nature y est vraiment pure et magnifique tout au long du canal. Nous avons continué notre retraite souvent dans les campagnes à côté avec nos pique-niques. Un grand leçon de la retraite était justement le fait que nous apprenons le sens de notre vie en nous approchant à la nature. Je vous souhaite bonne continuation pour vos projets de retraite. Que le Seigneur veille sur vous et votre famille. Eden

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *