L’Étoile du berger  donne parole à des témoins chrétiens de tous horizons chaque mois depuis qu’il a été fondé en 2016 par un groupe des jeunes chrétiens à Paris. Une messe des frères assomptionnistes suit la réunion. Après cela, un apéro convivial est offert pour échanger tous ensemble.


S’élever comme une étoile
Eden Jung-Wook Park

Edition l’Harmattan

 

Récit autobiographique. Cliquez sur l’image de la couverture à gauche pour plus de renseignement.

Couverture-Harmattan-e1535533647501 Accueil

Actualités / Août – Septembre 2019

  • Exposition des photographies d’Eden Jung-Wook PARK avec le thème « Paix » jusqu’au 22 septembre 2019 à l’hôtel Mercure Fijeac Viguier du Roy, 52 rue Emile Zola, 46100 Fijeac. Consultez le site de l’officie du tourisme https://www.tourisme-figeac.com/exposition-paix-eden-jung-wook-park/figeac/fmamip046v51kwq6. Un article du journal La Dépêche sur l’exposiiton : https://www.ladepeche.fr/2019/08/02/eden-jung-wook-park-a-lhotel-du-viguier-du-roy,8342925.php
  • La réunion de témoignage pour la rentrée est fixée au 29 septembre à 17h00 à Adveniat, 10 rue François 1 er 75008 Paris. Cette réunion est oeucuménique et ouverte à tous les chrétiens. Le temps d’Adoration précède la réunion à 16h30.
  • La soirée littéraire chrétienne DCL aura lieu désormais au moment de l’apéro de l’Etoile du Berger tous les mois.

Témoignage du mois

Témoignage de Guy Barrey, « Publie ma gloire. Paroles de la Vierge Marie »

g-barrey-livre-marie-1 Confirmation d’inscription

 

Témoignage

 

Questions & Réponses

 

Guy Barrey, auteur du livre, « Publie ma gloire, paroles de la Vierge Marie » paru mai 2019 dans les éditions de Via Romana, nous a donné un témoignage érudit, mais bien discret et surtout dans une belle humilité lors de la réunion de l’Etoile du Berger le 26 mai 2019. Il a préféré venir nous voir dans notre réunion composée de dizaines de fidèles en déclinant l’invitation de l’église Notre-Dame des Armées à Versailles, qui rassembleraient plus de milles fidèles pour la signature de son livre au même jour.

Son témoignage était un peu court, mais cela nous a permis d’entrer dans un débat assez intéressant sur quelques questions polémiques diverses concernant la dévotion mariale. Nous avons pu ainsi aborder les sujets comme le rôle de co-rédemptrice de Marie, le discernement de l’authenticité de l’apparition, le message de Marie envers les protestants, etc, à travers son dissertation basée sur son livre. Il a souligné en particulier cinq points essentiels auxquels Sainte Marie a insisté beaucoup en commun dans ses messages :

1) Importance du respect du jour de Seigneur

2) Importance de la présence réelle de Jésus dans le Saint Sacrement

3) Importance du célibat des prêtres comme force de l’Eglise

4) Importance du sacrement de confession en toutes les fautes sans négliger une seule et celle de pénitence

5) Importance de lui reconnaître le rôle de co-rédemptrice, médiatrice et avocate par le saint père de l’Eglise à la demande de Dieu

Le dernier point s’était révélé précisément lors de son apparition à Amsterdam en 1951. Notre-Dame de tous les peuples qui a apparu à Ida Friederman a donné également une prière pour la paix à tous les peuples pendant cette apparition. Elle nous a demandé de faire cette prière tous les jours :

« Seigneur Jésus Christ, Fils du Père, envoie à présent le Saint Esprit, fais habiter l’Esprit Saint dans les coeurs de tous les peuples afin qu’ils soient préservés de la corruption, des calamités et de la guerre. Que Notre-Dame de tous les peuples soient notre avocate. »

Guy Barrey a terminé son témoignage par l’histoire de la vision du Saint Sacrement que Ida Friederman a vécu en image sublime de la Trinité. Sainte Marie est toujours proche de l’apparition de Jésus et celle du Saint Sacrement. Elle est une nouvelle arche qui va nous emporter vers Jésus dans ce déluge de l’apostasie que nous vivons tous un peu comme la fin des siècles prophétisée dans la Bible.

Vous pouvez écouter le témoignage de Guy Barrey en appuyant la flèche dans les deux fiches audio, figurés au dessus de ce texte.


 

  Lecture du jour

Chemin de perfection par Sainte Thérèse d’Avila

paysage-lac-etoile-du-berger « La parole de Dieu juge des intentions et des pensées du cœur » (He 4, 12-13)

Sainte Thérèse d’Avila (1515-1582)

carmélite, docteur de l’Église, Chemin de perfection, 17 (trad. OC, Cerf 1995, p. 760 rev.)

Dieu ne conduit pas toutes les âmes par un même chemin. Celui qui croit marcher par la voie la plus humble est peut-être le plus élevé aux yeux du Seigneur. Ainsi, parce que dans ce monastère toutes s’adonnent à l’oraison, il ne s’ensuit pas que toutes doivent être contemplatives. C’est impossible, et l’ignorance de cette vérité pourrait jeter dans la désolation celles qui ne le sont pas. (…)

J’ai passé plus de quatorze ans sans même pouvoir méditer, si ce n’est en lisant, et il doit y avoir bien des personnes dans ce cas. D’autres sont impuissantes à méditer, même à l’aide d’un livre. Elles ne sont capables que de prier vocalement : cela les fixe davantage. (…) Il y a bien des personnes semblables. Mais si elles sont humbles, je crois qu’en fin de compte elles ne seront pas les moins bien loties : elles iront de pair avec les âmes inondées de consolations. D’une certaine manière, leur voie est même plus sûre, car nous ignorons si ces consolations viennent de Dieu ou si le démon en est l’auteur…

Ces personnes qui n’ont pas de consolations marchent dans l’humilité, craignant toujours qu’il y ait de leur faute, et elles ont un soin continuel de s’avancer. Si elles voient d’autres verser une larme, aussitôt il leur semble que, si elles n’en répandent pas, c’est le signe qu’elles sont bien en retard dans le service de Dieu, alors que peut-être devancent-elles les autres de beaucoup. En effet, les larmes, quoique bonnes, ne sont pas toutes parfaites, et il y a toujours plus de sécurité dans l’humilité, la mortification, le détachement et les autres vertus. Ainsi ne craignez rien, et dites-vous que vous ne manquerez pas d’arriver à la perfection, aussi bien que les grands contemplatifs.